01/04/20 Coronavirus - bloqués dans les caraïbes

De nombreux navigateurs de plaisance européens parmi lesquels aussi quelques yachts suisses sont actuellement bloqués dans les Caraïbes (et dans d'autres régions d'outre-mer), et ne savent pas s'ils peuvent prévoir leur retour en Europe ou poursuivre leur croisière vers les États-Unis ou d'autres pays en raison des nombreuses restrictions qui changent quotidiennement pour contenir la crise du corona virus. Et cela dans le contexte de la saison des ouragans qui approche. Les associations internationales de yachting, dont le CCS observent cette situation avec inquiétude et étudient actuellement comment venir en aide à ces navigateurs avec les moyens disponibles. Pour le CCS, l'accent est mis dans un premier temps sur le contact et l'échange d'informations avec les autorités, telles que l'Office Suisse de la navigation maritime ainsi que d'autres associations de yachting.

 

Nous observons diverses initiatives qui ont été prises par les personnes concernées ou les associations de yachting. Cependant, la prudence est recommandée, car certaines initiatives peuvent s'avérer non réalisables. Une campagne de retour coordonnée pour les yachts et leurs équipages ne semble pas (ou pas encore) réaliste à l’heure qu’il est. Il n'y a pour l’instant aucune garantie que les yachts puissent retrouver les mouillages ou les amarrages habituels, par exemple dans les Açores ou dans les ports d'atterrissages européens, pour y faire escale. Néanmoins, nous tenons à souligner que les yachts allemands sont sur le point de s’’organiser en association pour le rapatriement des bateaux, qui en principe accepte tous les yachts d'Europe, qui sont les bienvenus. Pour les propriétaires de bateaux qui sont actuellement dans les Caraïbes et qui souhaitent rejoindre cette association, ou peuvent offrir une autre forme d’entraide, nous leur recommandons de rejoindre le groupe Whatsapp correspondant sur https://chat.whatsapp.com/BRIced8YxuxDE9TdhqL1ae ou https://chat.whatsapp.com/Gx289upKv6p2y3x6G2xqno. Le même groupe gère également le site web spécialement conçu: http://www.strandedsailors.info pour l'échange et la consolidation d'autres informations pertinentes. Le CCS suivra ces informations.

 

Dès qu’un soutien étatique ou européen émergera (par exemple par le biais d'une taxe forfaitaire spéciale pour permission de faire escale dans les ports et de s’y approvisionner, etc., malgré la quarantaine), le CCS s’engagera à ce que les yachts battant pavillon suisse puissent également recevoir cette permission.

 

Cependant et en général, ce qui suit s'applique: Si vous avez un mooring raisonnablement sûr, où que vous soyez dans le monde, vous devez y rester et observer l’évolution de la situation et bien sûr vous conformer aux réglementations locales de quarantaine ou similaires. Le principe actuel d'éviter tous déplacements et voyages inutiles s'applique également aux équipages des yachts. Étant donné que de nombreuses associations de yachting travaillent sur le problème du rapatriement des bateaux depuis les Caraïbes, il y a quelque espoir qu'une solution soit trouvée plus tard. Un voyage de retour avec votre bateau doit être évité, particulièrement en cas de doute sur sa navigabilité, sur l’équipage et ses compétences. Si un voyage de retour en Suisse aussi rapidement que possible est nécessaire pour d'autres raisons, le bateau doit être laissé dans un endroit sûr, quelle que soit la saison et le risque lié aux ouragans. L'équipage doit alors s'efforcer de rentrer en Suisse sans bateau et les propriétaires doivent contacter leur compagnie d'assurance spécialisée conjointement. D’un point de vue technique d’assurance, sont coût sera moins cher si le bateau est stationné au sud de 13 ° N.

 

L’Office suisse de la navigation maritime recommande aussi ce qui suit:

 

  • Les ressortissants suisses à l'étranger (également à bord des yachts) doivent s’enregistrer à l'aide de l'application Travel Admin du DFAE (Département fédéral des affaires étrangères.
  • Le DFAE est joignable sur la hotline: +41 800 24-7-365 et +41 58 465 33 33, ou par fax: +41 58 462 78 66, ou par email: helpline@eda.admin.ch, ou Skype: helpline-dfae.
  • Les informations fournies par l'IMO et les communications de ses États membres doivent être respectées : http://www.imo.org/en/MediaCentre/HotTopics/Pages/Coronavirus.aspx.

 

Nous continuerons à partager nos connaissances via le nouveau bulletin de bord dans la zone membre sous la rubrique Propriétaires de bateau / annonces. Tous les membres du CCS peuvent également y partager leurs informations et expériences.

 

Björn Bajan, Vice-commodore et Thomas Husemann